Accueil

(voir événements)

Mésanger, commune de Loire-Atlantique située entre Nantes et Angers, possède un magnifique orgue romantique Debierre qui vient de fêter son centenaire (1898).

Cet orgue, récemment rénové en 1999, est un instrument certes modeste (12 jeux) mais d'une grande qualité sonore et d'un équilibre remarquable, idéal aussi bien pour l'accompagnement lithurgique que pour les prestations en concert.

Ce site propose :

  • l'historique de l'orgue
  • ses différentes compositions depuis 1898
  • un album de photos
  • la liste des événements et des prochains concerts
  • un aperçu de l'Association des Amis de l'Orgue de Mésanger

Webmaster : Benjamin Viaud - Contact : benjamin.viaud@free.fr

Caractéristiques de l'orgue

Facteur : Louis Debierre (Nantes). Voir la composition originale, ouverture dans une nouvelle fenêtre.

Date de construction : 1898

Esthétique : romantique

Nombre de jeux : 12 jeux (plus 3 emprunts) répartis sur deux claviers et un pédalier (voir la composition actuelle, ouverture dans une nouvelle fenêtre).

Particularités singulières :

Qualités :

L'instrument est idéal pour l'exécution d'une grande partie du répertoire romantique allant Schumann à Vierne en passant par Franck et Mendelssohn. Il possède de très beaux jeux de fonds, notamment les bourdons de 8 pieds, une jolie voix céleste et une flûte harmonique très profonde et sensuelle. Le tutti est bien équilibré et puissant.

Il s'adapte aussi relativement bien à la musique baroque (notamment Bach) ou moderne, grâce à la présence d'un Plein-Jeu au Grand-Orgue et d'un octavin au récit. La trompette au Récit peut être prise en tirasse au pédalier pour être jouée en taille avec le Plein-Jeu ou appuyer les basses. La Quinte du Grand-Orgue est un jeu de détail adéquat pour les solos et peut dialoguer avec l'octavin ou la flûte octaviante du récit pour les duos ou trios.

Enfin, l'instrument accompagne les offices religieux de belle manière grâce à des jeux doux qui n'écrasent pas les voix.